De plus en plus de voitures récentes ne disposent pas de roue de secours car celle-ci est remplacée par une bombe anti crevaison. Il faut l’utiliser avec discernement sous peine de devoir payer la facture…

Bombe anti crevaison : parfaite à court terme

Je viens de crever c’est pas grave! Je prends ma bombe anti crevaison, je lis le mode d’emploi, j’insère l’ambout et je regonfle le pneu à l’aide du gaz. Après cela je roule quelques kilomètres à vitesse réduite pour répartir le produit de colmatage et pour finir je vérifie la pression de gonflage après quelques kilomètres. C’est magique je peux reprendre la route et arriver au travail, ou en vacances et j’ai perdu seulement quelques dizaines de minutes pour réparer ma crevaison. Appartement, le résultat est parfait … à court terme!

Mais vrai problème à long terme…

On ne va pas se mentir, rouler avec un pneu qui a un trou et réparé provisoirement en urgence pose un vrai problème de sécurité, d’ailleurs le mode d’emploi précise qu’il faut absolument faire contrôler la roue par un professionnel, le plus rapidement possible. Alors on va au garage ou au centre auto et là aucun mécanicien (et je dis bien aucun) ne veux réparer la crevaison du pneu qui à subi une injection d’ anti-crevaison. On peut les comprendre, il y a au moins 3 raisons qui les poussent à agir de la sorte : déjà c’est beaucoup de travail car il faut débarrasser le pneu du polymère qui bouche le trou et qui adhère sur l’ensemble de la surface du pneu… Autre problématique cela pose des problèmes de responsabilité en raison d’un produit qu’ils n’ont pas acheté. Enfin, c’est beaucoup plus intéressant financièrement de vendre deux pneus neufs…

« N’abîme pas votre pneu »

(mode d’emploi au verso)

C’est vrai que « techniquement » la bombe anti crevaison n’a pas endommagé votre roue, mais pour du long terme vous êtes obligé de payer la facture du changement d’un train de pneumatiques complet puisque tous les garagistes refusent systématiquement la réparation! Alors forcément très vite, vous explosez votre budget!

Les alternatives possibles pour éviter ces dépenses

Plusieurs solutions sont possibles pour éviter ces dépenses. Si votre voiture dispose d’un emplacement pour mettre une roue de secours, achetez en une sans hésiter. Pour minimiser les coûts vous trouverez votre bonheur dans une casse auto ou en promotion sur internet. Si votre véhicule n’est pas prévu pour cela (cas de certaines autos au GPL, mais pas seulement) achetez une roue « galette » qu’il faudra ranger dans votre coffre. Surtout n’oubliez pas le cric et aussi de vous équiper d’un petit gonfleur, car une roue de secours à plat ne servira à rien ! Concernant ce dernier accessoire, avec un peu de chance il vous dépannera en regonflant simplement la roue et s’il s’agit d’une petite crevaison, cela pourrait suffir jusqu’à la réparation par un professionnel.

Si toutefois vous devez changer vos pneumatiques, réduisez la facture

voir l’article ici